L’algue moutarde : peut-on se baigner en sa présence ?

Piscine avec algues moutarde

Appartenant aux algues les plus tenaces parmi celles pouvant envahir votre bassin, l’algue moutarde est un véritable cauchemar pour les propriétaires de piscine. Ce sont les vents qui l’amènent jusqu’à votre eau : un milieu très apprécié pour qu’elle puisse s’y développer. Ajoutons à cela le fait que les algicides classiques n’ont aucune efficacité face à l’algue moutarde et vous voilà envahit. Alors quelles sont les incidences sur vos baignades pour cet été ? Comment se débarrasser de cette algue ? On vous en dit plus dans cet article.

Qu’est-ce que l’algue moutarde ?

Originaire du Sahara, l’algue moutarde s’est laissée porter par les vents et les pluies pour arriver jusque dans nos piscines. Elle se caractérise par sa forme en sorte de poussière jaune très fine, visible sur les surfaces de votre bassin. Ainsi, elle recouvre les parois, les accessoires et principalement le fond de votre piscine.

Cette algue se détache facilement et possède la particularité d’être attirée par les zones d’ombre. Le moindre remous dans la piscine va alors la décoller de la surface pour former un précipité dans l’eau : un phénomène pouvant rendre sa présence quasi invisible. On comprend alors aisément que l’utilisation d’un robot aspirateur soit peu efficace : il ne fait que la déplacer, sans l’aspirer convenablement.

Il faut savoir que l’algue moutarde a la particularité d’être très coriace : elle a la capacité de s’adapter facilement aux produits destinés à l’éliminer et continuellement. Ces produits sont alors renouvelés tous les ans pour optimiser leur efficacité. Autre information : l’algue moutarde est très contagieuse. Ainsi, si la piscine de votre voisin est contaminée, soyez vigilant. Un seul coup de vent peut suffire à apporter les algues dans votre bassin. Les régions les plus touchées sont celles balayées par les vents du sud.

Présence de l’algue moutarde : peut-on se baigner ?

Rassurez-vous l’algue moutarde n’est pas dangereuse pour la santé des baigneurs. Cependant, il reste préférable d’éviter de se baigner dans une eau infestée. En administrant un traitement tôt, son efficacité sera d’autant plus forte. Plus vous attendez, plus votre eau deviendra sale rapidement. Et peu de baigneurs apprécient de faire trempette dans une eau jaune et trouble.

L’algue moutarde : comment s’en débarrasser ?

Vous en êtes sûr : il y a la présence d’algues moutarde dans votre bassin et vous souhaitez vous en débarrasser rapidement. Comme nous l’avons précisé, il n’est pas facile de s’en débarrasser. Sachez qu’il existe des solutions pour vous éviter de vider toute l’eau de votre bassin.

Dans cette situation, l’utilisation d’algicides classiques ne sera pas efficace. En effet, l’algue moutarde ne s’éradique pas par les mêmes traitements utilisés pour éliminer de simples algues vertes. De la même manière, un traitement choc isolé ne pourra malheureusement pas être totalement efficace : les algues moutarde pourraient réapparaître très rapidement ensuite.

L’idéal est de choisir un traitement spécialement conçu pour remédier à ce souci uniquement. Par ailleurs, il est important de bien vous renseigner en amont sur son efficacité. Il existe en effet différents algicides anti-algues moutarde sur le marché. Il est conseillé de réaliser le traitement le matin, quand les algues sont encore immobiles, au fond du bassin.

Se débarrasser de l’algue moutarde : les 4 étapes clés

Tout d’abord, il est primordial de vérifier le pH et le taux de désinfectant de votre eau, comme avant la mise en place de tout traitement. Au besoin vous pourrez rééquilibrer votre eau.

Ensuite, vous pourrez brosser toutes les surfaces de votre bassin sans oublier les parois et autres accessoires (skimmers, projecteurs, etc). Si besoin, il est également possible, et très recommandé, de démonter certaines pièces afin de les nettoyer efficacement. Par ailleurs, pensez aussi à nettoyer les accessoires de jardins et les jouets.

Désormais, vous pouvez administrer le traitement. Pour cela, couplez l’algicide anti-algues moutarde avec un traitement choc (en suivant les spécificités de votre bassin : chlore, brome ou oxygène actif). Ainsi, l’action de l’algicide est boosté par le traitement choc : il est essentiel d’y administrer une bonne dose.

Pour finir, vous pourrez faire tourner la filtration en continu, durant 24 à 48h. Il est aussi possible d’utiliser du clarifiant ou floculant pour aider le traitement.

Pour optimiser l’efficacité et dire adieu aux algues moutarde, il est indiqué d’effectuer le traitement au minimum deux fois. Par ailleurs, attendez une journée au minimum avant de recommencer à vous baigner à nouveau.

Pour conclure

Il est important de retenir que les algues moutarde ne sont pas dangereuses pour la santé des baigneurs. Cependant, il reste préférable d’agir vite pour éviter de vous baigner dans une piscine infestée d’algues : une sensation peu agréable. En effectuant un traitement rapidement, vous profiterez mieux de votre baignade, en toute sérénité.

Pour le choix du traitement, optez pour un produit spécifique anti-algues moutarde et laissez de côté les traitements anti-algues classiques. Enfin, en suivant les 4 étapes précédemment citées, vous vous en débarrasserez rapidement et éviterez les récidives.

Merci à ce blog pour ces conseils : https://blog.swimmy.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *