Rattrapage d’une eau de piscine verte : mode d’emploi

Eau de piscine verte

Rien de pire que de constater la couleur d’une piscine qui vire au vert. Aucune envie d’aller s’y baigner tant c’est repoussant. L’eau d’une piscine, hors sol ou non, est supposée être claire et son vert est acceptable à la seule condition que ce soit la couleur du bac. Dans le cas contraire, si l’eau de piscine est verte à cause d’un problème, il existe des solutions pour la rattraper. Que faire ? Ce rattrapage est possible sans avoir à vider votre piscine entière grâce à un traitement de récupération écologique ou chimique, à vous de choisir.

Pour commencer : nettoyer la piscine en profondeur

Pour commencer, vous allez vous munir d’une épuisette adaptée pour ramasser la plus grosse partie des dépôts qui se sont installés sur le fond de votre piscine. Puisque l’eau de votre piscine est verte et trouble, il y a de fortes chances que vous ne voyiez pas vraiment ce que vous faites mais ce n’est pas grave (et c’est normal), ramassez ce que vous pouvez.

Ensuite, utilisez un balai aspirateur manuel en le passant délicatement et lentement sur le fond de votre bassin. Veillez à ne pas remuer les dépôts mais à les aspirer pour qu’ils ne soient pas en suspension dans l’eau. Le but est de les enlever, pas de les disperser. L’eau sale que vous allez récupérer doit être jetée dans les égouts, pas dans votre filtre. Evidemment, vous constaterez que le niveau d’eau de votre piscine va diminuer puisque vous allez vous débarrasser de l’eau très sale. Pendant que vous effectuez ces manipulations, assurez-vous de remplir votre piscine en continu avec de l’eau claire pour éviter que les skimmers n’aspirent du vent. Aussi, videz régulièrement le panier de pré-filtre de votre pompe puisqu’il récupère tous les déchets. Pour finir cette première étape, brossez le fond et les parois de votre piscine à l’aide de votre brosse de paroi. Ainsi, vous décollerez les algues et tous les autres dépôts tenaces qui rendent votre eau sale.

Ensuite : traiter l’eau de la piscine

Le nettoyage de votre piscine va se poursuivre puisqu’il va falloir traiter l’eau. Optez pour de l’oxygène actif liquide qu’on appelle aussi peroxyde d’hydrogène pour rattraper l’eau de votre piscine. Mais avant, vous allez devoir contrôler deux choses :

  • que votre filtre soit propre et fonctionne correctement,
  • que votre pH se situe entre 7.2 et 7.6.

Pour le traitement de l’eau, vous avez le choix entre l’utilisation du chlore choc associé à l’oxygène actif liquide, ou bien l’oxygène actif liquide tout seul.

Sachez que le chlore choc associé à l’oxygène actif liquide est le traitement le plus fort et le plus rapide. Pourquoi ? Parce qu’il va rattraper l’eau de votre piscine en maximum quelques heures, parfois moins selon le niveau de dégradation de l’eau. Si vous préférez une solution écologique, faites une croix sur le chlore au peroxyde d’hydrogène. Sans ça, cela va prendre plus de temps mais vous coûtera moins cher. Prenez donc uniquement le peroxyde d’hydrogène qui, d’ailleurs, vous permettra de vous baigner après seulement quelques heures suivant le traitement.
Si, et seulement si, votre eau de piscine est vraiment devenue verte, vous devrez ensuite utiliser un anti-algues.

Enfin : clarifier l’eau pour qu’elle soit transparente

À ce stade, votre piscine est propre mais encore un peu trouble. Du coup, vous allez devoir rendre cette eau transparente. Pour cela, vous devrez utiliser des floculants soit pour le filtre soit pour le bassin. Le floculant pour filtre va permettre une filtration plus fine. Vous devez déposer la cartouche ou la pastille de floculant directement dans le panier du skimmer. Assurez-vous qu’il y ait une filtration non-stop pendant 24 voire 48 heures.

Le floculant pour bassin va permettre de regrouper tous les dépôts de manière à ce qu’ils passent mieux dans le filtre. Attention toutefois car cette solution consomme pas mal d’eau. Prenez pour repère une dose de 1,5 à 2 litres pour 100 m3 d’eau. Diluez le floculant au préalable (dans un arrosoir, par exemple). Versez le liquide en couvrant toute la surface de votre piscine et faites tourner la pompe pendant 2 heures. Utilisez votre balai aspirateur pour nettoyer le fond de votre bassin en le vidant dans les égouts, pas dans le filtre. Stoppez la filtration sur une durée de 12 à 24 heures afin que le clarifiant se dépose au fond du bassin.Pour l’un ou l’autre des floculants, contrôlez le pH et assurez-vous qu’il soit équilibré avant de commencer le traitement.

Si malgré tout ça vous avez des algues tenaces sur les parois de votre piscine, c’est peut-être que l’eau est calcaire. De ce fait, vous devrez utiliser un anti-calcaire. Pour finir, évitez d’utiliser du sulfate de cuivre qui est peu recommandable pour une piscine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *