Les nouvelles réglementations autour d’une piscine privée 

Sécurité piscine

Les beaux jours pointent le bout de leur nez et de nombreuses personnes rêvent de se prélasser au bord d’une piscine. Si vous disposez de suffisamment de place et d’un budget conséquent, sachez néanmoins que des équipements sont nécessaires et définis par la réglementation afin de prévenir des risques de noyade, notamment des jeunes enfants. Si non-respect des règles, le propriétaire s’expose à des risques d’amende pouvant s’élever jusqu’à 45 000 €.

Les normes Afnor avec un abri piscine

Le Code de la construction et de l’habitation prévoit que tout piscine enterrée privative à usage individuel doit disposer d’au moins un des quatre dispositifs de sécurité pour éviter le risque de noyade. Parmi ces derniers, on compte un abri piscine fermé tel que abri piscine Aladdin Concept, afin d’éviter toute intrusion et chute dans la piscine pendant une absence. Une alarme est également préconisée afin de prévenir de toute activité suspecte au sein du bassin. Une barrière ou une couverture font également partie des dispositifs sécurité suggérés par la loi, en conformité avec les normes établies par l’Association française de normalisation (Afnor). A noter que cette réglementation ne concerne pas les piscines naturelles.

Un dispositif datant de 2004

Ce dispositif de sécurité a été mis en place depuis 2004. Il est obligatoire pour les piscines nouvellement construites, avec remise d’une attestation de conformité, mais également pour les piscines des habitations mises en location saisonnière. Pour toutes les autres piscines existantes, la loi s’impose alors depuis le 1er janvier 2006. Néanmoins, sachez qu’il n’existe pas de dispositif spécifique de sécurité pour toutes les piscines hors sol, gonflables ou démontables. On juge alors qu’elles sont plus difficiles d’accès et qu’il y a moins de risques de noyade par leur petite taille et leur faible profondeur.

Bien s’équiper

Des barrières d’une hauteur de plus d’1,10 m doivent être implantées autour de la piscine et être solidement verrouillées afin d’empêcher les enfants d’accéder au bassin. L’abri de piscine doit être équipé d’une alarme qui préviendrait du danger lors du franchissement d’une ligne infrarouge.

Dans le cas d’une revente

Dans le cas d’une revente de maison avec piscine creusée, si l’équipement de sécurité est antérieur à la date de mise aux normes, sachez qu’il ne bénéficiera pas de la certification. Ces normes posent alors parfois problème pour revendre correctement son bien.

Ces dispositifs sont créés pour permettre d’assurer la sécurité des enfants. Toutefois, ils ne remplacent pas la surveillance active et permanente des enfants par un adulte. Prenez soin d’étudier toutes ces normes avant de vous lancer dans ces travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *