Construire une piscine dans un jardin en pente

27 mars 2009 par | Print Construire une piscine dans un jardin en pente

On parle de jardin en pente si la pente de votre terrain est forte et dépasse les 5/6%. Si vous êtes dans ce cas, voici une série de conseils pour ne pas faire de bêtises lors de la phase de conception. Notez aussi sur ce sujet cet article plus général sur l’intégration de la piscine dans le jardin.

Les architectes et paysagistes qui travaillent pour l’état français ont édicté un certain nombre de règles (voir liens ci dessous). Ces règles ne sont pas contraignantes (sauf peut-être en ZPPAUP) et il ne me semble pas que l’on soit obligé de les respecter mais elles sont quand même assez intéressantes :

  • Préférer les piscines enterrées aux piscines hors sol en ce qui concerne l’esthétique.
  • Tenir compte du dénivelé naturel et éviter au maximum de décaisser.
  • Préférer l’endroit le plus plat de la pente (celui où les courbes de niveau sont les plus espacées).pente-faible-piscine
  • Concevoir des terrasses en respectant le principe d »égalité des déblais et des remblais.deblais-et-remblais
  • Installer la piscine parallèle aux courbes de niveau.paallele-aux-courbes-de-niveau
  • Choisir une forme de piscine allongée (préférer une 10m sur 3m à une 8m sur 4m).
  • Utiliser des matériaux locaux pour bâtir les murs de soutènement.
  • Limiter les murs de soutènement à 1m50 de hauteur. Si la hauteur à rattraper est supérieure, faire plusieurs mur avec une petite terrasse plantée entre 2 murs.
  • Penser à l’allure de votre installation vue depuis différents angle (haut du terrain, bas du terrain, maison…).piscine-jardin-en-pente

Pour les piscines naturelles on peut ajouter quelques idées complémentaires :

  • Profiter de la pente pour faire une piscine a débordement avec la lagune en contrebas de la zone de baignade (même si cela nécessite l’usage de pompes).
  • Si vous concevez une piscine sans maçonnerie, la règle des déblais = les remblais rentre en contradiction avec le besoin de creuser la piscine dans un sol stabilisé. Étudiez bien la nature de votre sous sol (forage, sondage…) avant de vous lancer dans ce type de terrassement.

Tenir compte de ces règles pour préparer votre déclaration de travaux.

Certaines des illustrations de cet articles proviennent de ce dossier présentant les règles d’implantation et d’orientation des piscines édité par le service départemental de l’architecture et du patrimoine du Var (SDAP 83).

 

2 commentaires

  1. Compliment pour l’article, je voudrai faire deux questions: à Strasbourg il est pensable de installer un piscine écologique? Pour obtenir une eaux plus claire convienne de utiliser un pompe ou non (la piscine sera de 26m x 5 profond de 1,50 à 2,00. Merci. Alfredo

  2. Alain

    Bonjour,
    Je suis très intéressé par votre conception de la piscine naturelle. J’envisage une auto-réalisation, les tarifs des professionnels étant exorbitants, pour des projets qui ressemblent un peu trop à des piscines classiques. Problème préalable : le sol est très peu profond, le rocher (schiste) se trouve à 80cm ! Est-ce quand même envisageable sans travaux de maçonnerie trop lourds (donc chers) ? Merci de vos conseils.
    Alain

Trackbacks

Réagissez