Les moustiques dans les piscines naturelles

22 novembre 2008 par | Print Les moustiques dans les piscines naturelles

Lorsque nous sommes rentrés de vacances fin Aout après avoir mis en eau notre bassin fin Juillet nous avons eu la désagréable surprise de constater que les larves de moustique pullulaient dans notre bassin.

Mais, rassurez-vous, cette invasion de moustique est caractéristique des jeunes piscines biologiques. En effet, les prédateurs habituels des larves de moustiques n’ont pas encore eu le temps de s’installer et les moustiques du coin en auront profité pour coloniser l’eau de votre bassin.

Après quelques mois, les larves de moustiques régressent tellement que je n’arrive même pas à en capturer une pour illustrer cet article. La lutte écologique s’est mise en place toute seule.

Il faut dire aussi que les prédateurs des larves de moustiques sont très nombreux dans les milieux naturels : larves de libellules (29 larves en 5 jours – Twinn 1931), dytiques (434 larves en 2 jours – Chidester 1917) et particulièrement les larves de dytique, notonectes, gerris, gyrin (1 larve par demi heure), ranatre, hydres

Les larves de moustique et l’eau stagnante.

Les larves de moustiques ne sont pas très mobiles et les moustiques préfèrent apparemment pondre dans des eaux stagnantes mais je confirme que dans un milieu riche de pleins de prédateurs ces larves peu mobiles ne font pas long feu, même dans une eau parfaitement stagnante.

Anecdote : les piscines abandonnées aux états unis.

Avec la crise des subprimes de nombreux américains ont du abandonner leurs maisons et leurs piscines et les moustiques se sont mis à pulluler dans ces bassins abandonnées. Pour remédier à cette catastrophe sanitaire (particulièrement dans les région touchées par la fièvre du Nil occidental) les autorités repèrent les piscines non entretenues avec des hélicoptères qui surveillent l’apparition d’eau verte dans les piscines. Quand une piscine abandonnée est repérée, on vient y lâcher quelques gambusies (petit poisson aussi appelé « Gyppy sauvage ») pour faire un grand nettoyage écologique. Source : lematin.ch.

Liens

Pour en savoir plus sur les mœurs des moustiques je vous invite à aller consulter cette page du site de l’Académie de Versailes.

Larve d'anophèle

larve d'anophèle

,

 

Réagissez