Définitions

Algues : la phobie de tous les propriétaires de piscines et de bassin d’agrément. Dans une piscine naturelle bien conçue et entretenue les algues ne sont pas un problème.

Argile :  terre que l’on peut trouver dans le sosu sol des jardins ou que l’on peut se procurer sous différente forme pour assurer l’étanchéité du fond du bassin.

Biocénose : ensemble des êtres vivants (végétal et animal) qui occupe un certain espace naturel (biotope).

Biotope : milieu biologique qui héberge la biocénose (les êtres vivants)

Chauffage : a proscrire dans les piscines naturelles. Pourrait rompre l’équilibre du biotope.

Chlore : utilisé pour stériliser l’eau dans les piscines normales, il n’est évidemment pas question de l’utiliser dans les piscines vivantes.

Étanchéité : L’étanchéité d’une piscine naturelle peut être « naturelle » (mais ce n’est pas courant) et est généralement assurée par une bâche en EPDM (caoutchouc)

Filtration : se fait naturellement dans la lagune.

Écosystème : ensemble formé par le biotope (milieu) et la biocénose (les êtres vivants).

EPDM : bâche en caoutchouc naturel. Garanti, XX ans… Meilleur moyen pour assurer l’étanchéité de la piscine.

Lagune : zone peut profonde dans laquelle on va pouvoir planter des plantes aquatiques qui vont servir à épurer l’eau de la piscine.

Moustiques : rien à craindre de ce coté là car les prédateurs des larves de moustiques seront si nombreux (dytiques, notonecte, larves de libellules, grenouilles, têtards…) que les moustiques ne pourront pas prospérer.

Mycose : maladie que l’on peut facilement attraper dans des milieux stérilisé mais qui ne sont pas un problème dansa les piscines écologiques.

Piscine : Lieu de baignade qui peut être publique ou privée. En France la réglementation des piscines publique oblige une eau désinfectée et désinfectante (sauf exception comme à Combloux).

Piscine naturelle : Piscine n’utilisant aucun produit chimique et avec une eau ni désinfectée ni désinfectante. L’équilibre biologique est assuré par le biotope.

Poissons : à part quelques petits poissons comme les épinoches et les vairons que l’on peut tolérer dans les piscines écologiques, il vaut mieux les éviter et en tout cas proscrire les poissons rouge et les carpes Koi qui ruinent les équilibres des eaux.

Pouzzolane : substrat minéral que l’on utilise dans la lagune du bassin de baignade.

Profondeur : On admet généralement qu’une profondeur de 1,50m permet de nager confortablement dans une piscine. une profondeur de 2m permet de na pas avoir pied, plus encore permet de plonger. Attention, plus la profondeur est grande plus il y aura de terre à évacuer / utiliser.

Sécurité : les dispositifs de sécurité, obligatoires depuis 2006 s’appliquent aussi aux piscines écologiques (mais le débat est ouvert).

Vase :  sédiment qui se dépose au fond de la piscine naturelle. C’est un problème que l’on peut régler avec un nettoyage méticuleux et régulier ou un système de pompe.