Algues filamenteuses dans la piscine

6 septembre 2011 par | Print Algues filamenteuses dans la piscine

Alors que je reviens juste d’un long voyage au Sri Lanka, je trouve dans ma messagerie une foule de question sur les algues filamenteuses. J’ai déjà écrit un petit article sur les algues de piscine mais celui-ci sera moins théorique.

En ce qui me concerne, avec une piscine qui tourne SANS pompe depuis plusieurs années, le problème est réel en cette fin d’été 2011 mais il est loin d’être insurmontable. Les algues filamenteuses se sont développées dans la lagune de ma piscine naturelle mais très très peu dans la zone de baignade (profonde d’environ 1m60). Par contre l’eau est très claire et elle n’est pas du tout verte. J’ai l’impression aussi que mon eau n’est pas trop riche en nitrates et autres éléments nutritifs car pas les plantes épuratrices ne se sont pas hyper développées, comme si elles avaient manqué de nutriment pour leur développement.

Solution du problème des algues filamenteuses :

Pour ma part, la solution que je conseille est très facile à mettre en œuvre : une suppression mécanique des algues filamenteuses est ce qui est le plus facile à faire. Il faut considérer les algues filamenteuses comme les pissenlits dans la pelouse : le mieux est de les retirer tranquillement « à la main ». Il n’aura fallu qu’un petit week end de jardinage aquatique pour que je m’en débarrasse.

Quelques réflexions sur les algues filamenteuses.

  • Les algues filamenteuses sont comme la mousse dans les pelouses. Il n’y a plus ou moins rien à faire, à part bitumer la pelouse où boucher la piscine si vous êtes confrontés au problème et ne voulez plus jamais en entendre parler.
  • Il y a sans doute quelque chose à voir avec l’équilibre écologique du bassin pour limiter leur prolifération. Peut-être que dans une eau légèrement acide elles se développent moins (je n’en sais rien).
  • Même dans des espaces naturels pas trop riche, et plein de plantes oxygénantes et épuratrices, j’ai observé la présence (limitée) d’algues filamenteuses.
  • Dans ma zone de baignade profonde, les algues filamenteuses ne se sont pas du tout développées, peut-être que l’eau y est trop fraiche ?
  • Quand les bassin sont à l’ombre, les algues filamenteuses ont l’air de se développer beaucoup moins.
  • Ceux qui ont des pompes n’ont pas l’air de mieux s’en tirer.

Pourquoi les pompes ne servent à rien pour empêcher la prolifération des algues filamenteuses.

Il s’agit là de réflexions et non pas de vérités.

  • D’abord les algues filamenteuses sont accrochées aux parois et aux autres plantes des piscines, elles ne sont pas aspirées par les pompes.
  • Les éventuels UV qui équipent parfois les pompent oxydent les micro algues vertes mais en les oxydant, vous perturbez l’équilibre biologique de votre bassin, éliminez sans doute pas mal d’animaux et larves « brouteur » qui pourraient se nourrir des algues filamenteuses, vous enrichissez aussi l’eau de votre piscine car les micro algues oxydées deviennent de l’engrais pour les algues filamenteuses.
  • Quand vous retirez de la piscine les algues filamenteuses, vous appauvrissez l’eau et risquez moins ainsi de les voir réapparaitre, cela ne fonctionne pas si vous comptez sur une pompe et un filtre pour faire le boulot.

La solution miracle.

Comme vous pouvez le voir, je ne la connait pas encore et doute fortement qu’elle puisse exister. Mais si vous pensez avoir des solutions, je suis avide que vous les partagiez dans les commentaires qui sont ouverts sur cet article comme dans l’ensemble de ce site.

, , ,

 

9 commentaires

  1. grollier dominique

    il existe dorenavant octobre 2011 un produit tres facile à utiliser et surtout naturel qui eclairci l’eau par son action,degradation de la matiere organique,oxygenation de l’eau, equilibre du ph,empeche l’arrivée et la proliferation des algues,apporte des oligo elements aucune contre indication sur la faune et la flore. pour infos laissez vos coordonnèes.ANNONCE SERIEUSE

  2. Chers autoconstructeur bonjour,
    J’ai fait un petit blog pour présenter ma réalisation, et surtout le problème d’algue que je rencoontre depuis cette année : http://bassindebaignade.blogspot.com
    Je suis preneur de conseils et peux aussi faire part de mon expérience.
    A bientôt.
    Antoine

  3. albin

    bonjour,
    je suis envahi par l’algue et je cherche une solution,
    mon bassin à eu 1 an en juillet, c’est cet été que l’ague est apparue, je l’enlève à la main mais, elle revient au secours !!!!!!!!

  4. Bonjour à tous,
    Je suis intéressé par le produit proposé par Dominique s’il peut résoudre mon problème.
    Voir mon blog en cliquant sur mon nom.
    Pour me joindre : bassindebaignade(at)cerdi.fr
    Bien à vous

  5. François Flourens

    Pour ma part j’utilise un produit naturel qui marche fort bien pour lutter contre les proliférations d’algues. IL s’agit de Stop algues de Dennerle. Le produit comporte de la paille d’orge, de l’écorce de chêne, et d’autres éléments naturels comme la tourbe qui modifient l’acidité de l’eau. Surtout le produit donne une petite coloration brunâtre à l’eau ce qui réduit la photosynthèse pour les algues. Au bot de six à huit semaines, on obtient une eau claire et de grande qualité.

  6. BOUCHON ALAIN

    Message pour Dominique GROLLIER,
    Où peut-on se procurer un produit d’entretien de piscine bio ?
    Cordialement.
    Alain

  7. alain

    a mon avis grollier est un fake et il faut le lever de ton site.

    j’ai vu, mais sais pas si ca marche, des produits a oxygene qui fonctionnerait contre cette algue ??

  8. roux

    Bonjour a tous,
    ma méthode contre les algues, à savoir que j’ai une piscine naturel depuis 2004, donc pas d’hier.
    Les algues sont comme des champignons, donc comme sur les jardins BIO, on peut mettre dessus de la bouilli bordelaise, elles meurent, puis je balaie les galets pour les faire tomber dans la zone de baignade et je les aspire.
    Salutation.

  9. Davy

    Nous avons le même problème, et persistant.
    Le bassin est filtré et nous avons une lampe à UV. Notre lagune est sur pouzzolane et très plantée.
    Les algues filamenteuses se développent dans la lagune, et migrent dans la piscine. Heureusement nous avons un volet, et si nous le laissons fermé les algues ne peuvent pousser dans la piscine. Mais la lagune est envahie. Les poissons qui en mangent meurent. Notre esturgeon s’est étouffé. L’eau pique, et la lagune pue.
    Dès le printemps, j’ai arraché toutes les pousses d’algues régulièrement. Cela n’a pas suffit. Aujourd’hui, il faut un grand nettoyage toutes les semaines ce qui est extrêmement fastidieux et limite le temps qu’on pourrait passer à se baigner. C’est très énervant. On a essayé le peroxide d’oxygene avec un succès très limité. Les algues repoussent au bout de 2-3 semaines. Ce n’est qu’un alguicide de contact.
    La seule solution que nous propose l’installateur : passer en lagune seche. C’est dommage, mais on l’envisage sérieusement 🙁

Trackbacks

Réagissez